L’Echo d’Amazon est-il le nouvel iPod?

La reconnaissance vocale reconfigure le paysage des lecteurs et autres “appareils” musicaux. L’Echo d’Amazon ou le Google Home sera- t-il l’iPod de la génération Z ?

Discothèque immobile
Pour le fan de musique, le “foyer” musical, autrement dit sa discothèque (la bibliothèque musicale) est un endroit important et fait partie des éléments passionnels qu’il entretient avec sa musique.
Pour l’industrie de la musique, le “foyer” musical constitue une “donnée consommateur” prépondérante afin de savoir dans quel contexte le fan écoute sa musique. Il convient désormais, pour un marketing plus efficace, de toucher le consommateur quand il est en situation de découverte ou d’écoute.
Pour les fans de musique, longtemps, ce foyer était contraint géographiquement : le salon ou la chambre pour les ados. La discothèque ne pouvait pas se déplacer. Dans les années 80s et 90s, la discothèque vinyle s’est transformée en discothèque CD, avant de devenir numérique dans les années 2000…
download-2
 
A partir de 2001, la Musique en mobilité
En 1999, Sean Parker, Shawn et John Fanning, trois jeunes hommes – 60 ans à eux trois – bouleversent toute l’industrie du disque en mettant en ligne Napster, une plateforme gratuite de téléchargement et d’échanges de fichiers audio. Après l’apparition de centaines d’autres sites de “pair à pair” et le procès Napster, viennent ensuite les premières offres légales dont ITunes en 2003.

2004 – 2008 La discothèque devient un petit objet blanc :  l’iPod et son extension iTunes sur le PC.

download-3

2008 – 2017 : Une troisième période, celle du streaming
Avec l’arrivée des Smartphones et du premier Iphone fin 2007, puis l’avènement du streaming dès 2008, c’est le MOBILE et le smartphone qui détrônent l’iPod. Et ceci pendant de nombreuses années. Une étude récente publiée en septembre 2017 par l’IFPI montre que 90% des consommateurs abonnés à un service de musique en streaming écoutent la musique sur leur smartphone.
Cette période est marquée par le développement des smartphones et de leur système d’exploitation. C’est aussi la bataille de l’iOS Apple contre Android.
download

4e période : la reconnaissance vocale

Nous rentrons dans une quatrième période. Celle de la reconnaissance vocale et des objets connectés.

La reconnaissance vocale couplée à l’intelligence artificielle change la donne. Plus besoin d’écran, le fan de musique peut “commander” sa musique par la voix et de se débarrasser de l’écran comme interface. ComScore annonce que d’ici 2020, c’est-à-dire demain, entre un tiers et la moitié des accès internet se fera par la voix.
Pour les géants de la tech, c’est le nouvel El Dorado mais aussi une bataille entre Google et Amazon, dans laquelle Microsoft, Samsung et Apple veulent aussi entrer. Une lutte sans merci car l’enjeu est colossal : les requêtes vocales permettent d’identifier beaucoup mieux les attentes des consommateurs et constituent donc une arme sans précédent de collecte de données (data)
Pendant la période d’or des smartphones de 2008 à 2017, Amazon et Microsoft s’étaient fait battre à plate couture par Google et Apple. Qui se souvient du Fire Phone ou du Windows Phone ? Alors qu’Apple et Google ont dominé le marché du smartphone grâce à leur système d’exploitation…
Pour cette nouvelle période, c’est Amazon avec son Echo, doté du système de reconnaissance vocal Alexa, qui a pris une longueur d’avance. Google se met ensuite très vite dans sa roue avec le Google Home et son système Google Actions.  A en croire les spécialistes, Alexa serait le plus avancé car il pourrait non seulement reconnaitre les mots mais aussi en reconnaitre le sens. J’attends donc avec impatience la réplique d’Apple / Siri et de Microsoft /Cortana, et Samsung / Bixby.

Qui sera le nouvel iPod ?

download-1

 

“Music anytime, anywhere”
Depuis une dizaine d’années,  “Music anytime, anywhere” est une réalité.  Pour l’utilisateur, la musique se découvre, se joue, s’échange les yeux rivés sur son mobile et les pouces en action. La musique se contrôle  sur un écran et “avec les mains” mais la reconnaissance vocale et les appareils connectés risquent fort de changer la donne.
Dans la décennie qui vient, “Music anytime, anywhere” se fera-t-elle “sans les mains” ?

 

Advertisements